Menu
Cabinet :
Sophrologie/ Hypnose/ DECEMO/HERIT
Massage bébés et femmes enceintes
Yoga du rire
Soins énergétiques

LUNDI AU VENDREDI
9h00 à 20h00
SAMEDI 9h à 12h
Consultation à domicile possible
Téléconsultation Skype de chez vous

Relations toxiques

Qu’est- ce qu’une relation saine ?

C’est une relation entre 2 individus emplis de bonnes intentions l’un envers l’autre  et qui s’engagent pour s’améliorer et vivre ensemble.

La  relation toxique est une relation dans laquelle l’un va demander à l’autre d’abdiquer sur certains aspects de sa personnalité dans le seul but de lui nuire, de le dévaloriser, de l’humilier, voire même de le détruire. C’est une relation de sujet à objet, de dominant à dominé.

Nous retrouvons ces  relations  dans nos amitiés, notre travail, à l’école, dans le couple, dans la famille.

On peut avoir des points de vue divergents sans pour autant être en conflit, la relation reste en constante création et en constant mouvement : c’est un espace non figé, vivant, dit de négociation où l’un et l’autre des acteurs vont pouvoir se rencontrer dans toutes leurs dimensions ; valeurs, croyances, besoins et trouver ensemble des solutions et des compromis pour avancer, c’est un espace de communication où l’on se respecte dans ses différences.

Si l’un ou l’autre de ces éléments vient à manquer dans une relation  l’amour, l’amitié sont  alors partiels ou orientés vers d’autres intérêts.

Le triangle dramatique ou triangle de Steven Karpman est un des « jeux psychologiques » de manipulation de la communication. C'est une figure d'analyse transactionnelle qu’il  propose en 1968  et qui met en évidence un scénario relationnel typique,  jeu psychologique entre 3 acteurs occupant 3 rôles ou 3 positions différentes entre victime, persécuteur et sauveur.

Le manipulateur se présente comme un sauveur bienveillant et attentionné à la victime alors qu’il s’agit de la piéger par une fausse écoute.

Alors comment sortir de cette relation toxique ?

Il est nécessaire de :

Réagir, prendre conscience de la relation,  se donner les moyens , comprendre, en parler, sortir de la honte ou de la culpabilité.

Entrer en résilience  en se faisant aider, rebondir, en intégrant  l’expérience, en la digérant, en utilisant cette expérience comme tremplin vers un autre chose.

Se reconstruire en restituant l’expérience vécue et en l’utilisant comme fondation de cette nouvelle construction de ce nouveau moi qui évolue, qui change, qui vit malgré tout et dépasse le traumatisme.

Retrouver sa liberté, sa dignité,  le respect de soi-même, la considération, les égards  que chaque être humain mérite.

La dignité est le principe selon lequel une personne  ne doit jamais être traitée comme un objet ou comme  un moyen mais comme une entité intrinsèque : c’est une  valeur essentielle de l’être humain.

Le Pr Caycedo, fondateur de la sophrologie parle en ces termes de la dignité : « la dignité de l’être humain s’accomplit lorsqu’il se réalise et prend conscience de la responsabilité qui l’engage par rapport à lui- même et aux autres ».

Emmanuel Kant, philosophe allemand  a écrit  «  les choses ont un prix, une valeur en tant qu’appréciation matérielle,  l’homme a la dignité qui  ne comporte ni degré ni partie ».

La dignité pour la victime de relation toxique pourrait se dire ainsi : « je suis là, de retour, je peux me regarder dans le miroir, je sais ce qui est bon pour moi, je comprends la valeur et le sens de ma vie, je me respecte, je me mets au centre, je me comprends, je me chéris et je m’accepte tel que je suis , je suis désormais positionnée  dans ma vie avec la volonté d’adopter l’attitude et les mots justes en toutes circonstances ».

Retrouver sa liberté : c’est un chemin indispensable qui se fait quand  la personne a assimilé les cycles  de l’emprise et de l’isolement , de la triangulaire toxique avant d’aborder la notion de liberté  comme viable pour elle.

Contactez-nous

Consultez également

Le Patio

19 rue Victor Hugo
83270 St Cyr sur Mer

Voir le plan d'accès
Actualités
Newsletter