Menu
OUVERT DU
LUNDI AU VENDREDI
de 9h00 à 19h00
SAMEDI DE 9h à 12h
Consultation à domicile possible
Massage bébés et femmes enceintes

Yoga du rire
Samedi de 11h à 12 h
Atelier à thème
chaque mois de 18h00 à 20h30
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La frustration, émotion difficile, comment la gérer positivement ?

La frustration, émotion difficile, comment la gérer positivement ?

Le 11 avril 2020
La frustration, émotion difficile, comment la gérer positivement ?

La frustration est l’une des émotions les plus puissantes que nous ayons à affronter depuis notre plus tendre enfance et malgré notre capacité à ressentir de la frustration dès notre plus jeune âge, apprendre à la gérer n’est pas une tâche facile.

Outre son intensité, ce qui rend le contrôle de cette émotion difficile est que personne n’enseigne habituellement aux plus jeunes comment canaliser l’énergie qui lui est associée. 

Ainsi, nous devenons peu à peu des adultes, et beaucoup d’entre nous ne savent toujours pas comment gérer la frustration afin qu’elle ne constitue pas une émotion se retournant finalement contre nous.

Qu’est-ce que la frustration ?

La frustration est une émotion de caractère/valence négative qu’il est désagréable de  ressentir, mais comme toutes les émotions, elle remplit sa fonction. 

La frustration est le résultat de ne pas obtenir ce que nous voulons ou espérons ; elle nous indique qu’il existe une bonne distance entre ce que nous aimerions et ce que nous avons, et que cette distance nous importe.

La fonction ultime de la frustration est d’éveiller notre attention et de nous faire réagir.

Cependant, lorsque la frustration est très puissante et intense, il est souvent difficile qu’elle remplisse sa fonction.

Nous nous perdons dans le mal-être que cette émotion engendre, de sorte que nous ne faisons que la ressentir et ne prenons pas conscience de ce qu’elle veut nous dire.

Comment gérer la frustration ?

Prendre de la distance avec les événements

Comme nous l’avons dit antérieurement, la frustration peut être très intense, ce qui peut nous amener à percevoir les événements comme catastrophiques et à considérer la situation de manière irréaliste.

Ainsi, pour gérer positivement la frustration nous devons prendre de la distance avec les événements, reporter les décisions que nous devons prendre et essayer de regarder la situation dans sa globalité.

Nous devons, lorsque nous nous sentons frustré, tout observer depuis l’extérieur et de façon globale.

L’une des meilleures façons de prendre de la distance avec les événements consiste à se concentrer sur les aspects positifs et négatifs globaux de la situation qui nous frustre et prendre en compte chacun d’entre eux, et pas uniquement ceux qui sont négatifs.

S’il s’agit d’une situation qui peut être changée, la frustration, bien gérée, peut devenir notre allié dans la mesure où elle agira comme une sorte de phare suggérant des changements dans notre comportement. Une fois la sensation de frustration passée, arrive le moment d’envisager ce qui doit être changé et comment.

Maintenant, si la situation ne peut pas être changée ou si nous n’avons pas la possibilité d’apporter des modifications, nous devrons changer la direction des pensées qui alimentent l’émotion

Fixer la direction de notre vie à travers une valeur à court, moyen et long terme.  S’orienter dans le temps-espace toujours en compagnie de la valeur pour qu’elle s’épanouisse au quotidien.  

Prenons la métaphore du voilier

Le vent (mental) l’océan (émotionnel) nous devons maintenir le cap (valeur) et nous accrocher au gouvernail (choix, fixer la direction) selon les circonstances du moment (temps calme ou tempête), tout en le vivant pleinement (Humain).

« S’habituer à regarder à l’horizon même au  milieu  brouillard quotidien, nous permet de mieux profiter de l’instant »

Le Patio

19 rue Victor Hugo
83270 St Cyr sur Mer

Voir le plan d'accès
Newsletter