Menu
OUVERT DU
LUNDI AU VENDREDI
de 9h00 à 19h00
SAMEDI DE 9h à 12h
Consultation à domicile possible
Massage bébés et femmes enceintes

Yoga du rire
1 fois par mois de 18h00 à 19h00
Atelier à thème
chaque mois de 18h00 à 20h30
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La culpabilité, responsabilité et pardon ou accusation de notre égo

La culpabilité, responsabilité et pardon ou accusation de notre égo

Le 10 mars 2019
La culpabilité, responsabilité  et pardon ou  accusation de notre égo

La culpabilité montre que nous nous en demandons trop pour le moment. Nous avons oublié que s’aimer véritablement c’est se donner le droit de vivre toutes sortes d’expériences en tant qu’humain pour apprendre sur soi.

Etre responsable…       

La culpabilité  peut attirer notre attention sur le fait que nous ne mettons pas en application la notion de responsabilité.

Être responsable c’est savoir que nous créons sans cesse notre vie selon nos décisions, nos actions et nos réactions. C’est en plus savoir que c’est nous qui devons en assumer les conséquences..

Quand votre égo dirige votre vie

Aussitôt que la culpabilité se manifeste dans notre vie, nous pouvons devenir conscient que ce n’est plus nous qui dirigeons votre vie, mais notre ego à qui nous donnons trop de pouvoir.

Seul l’ego croit au bien et au mal.

Quand nous sommes dans notre cœur, au lieu de nous juger, nous nous observons et avons de la compassion pour les limites humaines que nous avons tous.

Quand notre cœur est paralysé, nous n'accédons pas au pardon

La conscience de la raison

La vraie culpabilité, quant à elle, est la honte de ce que nous avons fait objectivement.

C’est notre conscience qui peut nous éclairer sur la valeur de nos actes, distinguer ce qui est vrai de ce qui est faux, ce qui est bon de ce qui est mauvais, ce qui est bien ou mal, ce qui est juste ou injuste, permis ou interdit.

C’est la « conscience de raison ».

Selon notre ego, si nous nous accusez beaucoup, il y a plus de chances que nous nous améliorions, alors qu'en réalité c'est l’opposé.

Par exemple, si vous êtes une personne colérique, avez-vous remarqué que plus vous vous accusez et vous promettez d'arrêter de l’être, plus vous recommencez. C’est la même chose quand on culpabilise  : notre ego croit que cela aidera à ne plus recommencer alors que nous savons tous que cela est faux.

Assumer ses actes, antidote à la culpabilité

L’antidote à la culpabilité : mettre en application la loi de la responsabilité.

En acceptant d’assumer les conséquences de nos actions, nous apprenons ainsi ce qui est intelligent pour nous ou non. Donc, au lieu de considérer une action comme mauvaise ou comme une erreur, nous devenons reconnaissant de pouvoir l'utiliser pour nous aider à nous diriger davantage vers une attitude intelligente, vers un changement

C’est le déni persistant d’une vraie culpabilité qui nous empêche de vivre sereinement jusqu’à ce que nous nous décidions à l’avouer

Le Patio

19 rue Victor Hugo
83270 St Cyr sur Mer

Voir le plan d'accès
Newsletter