Menu
OUVERT DU
LUNDI AU VENDREDI
de 9h00 à 19h00
SAMEDI DE 9h à 12h
Consultation à domicile possible
Massage bébés et femmes enceintes

Yoga du rire
1 fois par mois de 18h00 à 19h00
Atelier à thème
chaque mois de 18h00 à 20h30
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > A partir de quand le stress n'est plus un bon stress réactionnel mais devient nocif pour la santé ?

A partir de quand le stress n'est plus un bon stress réactionnel mais devient nocif pour la santé ?

Le 05 août 2017
A partir de quand le stress n'est plus un bon stress réactionnel mais  devient nocif pour la santé ?

Le stress est notre ami,  c'est une réaction d'alarme

Dans certaines circonstances, le stress est notre ami.

Ce sont nos réactions naturelles d'alarme,  signifiant que quelque chose nous menace, donc nous réagissons dans l'urgence face à cette alerte, à ce stimuli extérieur auquel nous nous adaptons physiquement, physiologiquement, psychologiquement.

Nous pouvons ressentir un bon stress, une certaine excitation  lorsque nous attendons quelqu'un ou un événement  et que cela arrive, le stress est alors déclenché par nos émotions, par un stimuli interne.

Nous décuplons nos forces pour dépasser certaines difficultés, nous trouvons en nous les ressources nécessaires pour le faire.

Le stress est donc la réponse spécifique de l'organisme à toute demande qui lui est faite

La phase de résistance

Ce stress est reconnu, accepté et quand la situation est gérée, notre calme revient, nous avons évacuer et la source du stress et le stress lui même, la pression retombe dès que la situation n'existe plus. notre corps et notre mental se sont bien adaptés. Les désordres se maintiennent dans certaines limites acceptables par l'organisme.

A partir de quand le stress devient il nocif pour la santé ?

Le stress devient nocif pour la santé, les tensions physiques et psychiques persistent quand ce stress n'est pas évacué ou qu'il se prolonge durant de longues périodes. Nous restons en état d'hyper vigilance, notre organisme dysfonctionne, les toxines s'accumulent, nous devenons moins résistants aux virus ou maladies. 

Quand  la phase d'épuisement apparaît .

La phase d'épuisement apparaît quand les réserves d'énergie ne suffisent plus à pour gérer le stress.

Le corps n'arrive plus à réagir, le cerveau est saturé de pensées et préoccupations donc il est moins disponible, il a des difficultés à se concentrer, à mémoriser, à porter attention. La moindre petite difficulté de la vie quotidienne prend des proportions immenses, inadéquates.

L'organisme craque et déclenche des symptômes, des maladies, burn out, dépression, spasmophilie, affaiblissement du système immunitaire et divers troubles physiques ou psychologiques. 

Quels sont les premiers symptômes du stress ?

Chacun de nous a sa propre façon d'inscrire le stress dans son corps. Certains ressentent une boule dans la gorge, un nœud au ventre, une sensation d'oppression, des sueurs abondantes, les jambes coupées.

 Pour d'autres cela sera  des troubles de l’appétit ou du sommeil, de l'anxiété ou des angoisses, des peurs, un sentiment de vulnérabilité, de culpabilité. Le stress déclenchent des douleurs physiques et morales, un repli sur soi.

Pour les hommes, femmes, enfants, adolescents et personnes agées stressés, c'est leur quotidien qui est perturbé, leur vie familiale et leur vie professionnelle, leur santé.

En quoi la sophrologie peut-elle  aider à gérer le stress ?

La sophrologie est une discipline avant tout préventive, prophylactique. C'est une méthode qui permet d'anticiper le stress et de restaurer l'équilibre psycho corporel.

La sophrologie permet de prendre du recul et d'amortir l'impact des agents stressants.

En thérapie, la sophrologie est une méthode complète, possédant des techniques qui abordent toutes les composantes du stress, les causes et les signes.

La sophrologie permet d'adopter les conduites à tenir face aux problèmes, situations, crises ou tensions par l'apprentissage de la respiration, la relaxation dynamique, la libération des émotions négatives, les visualisations.

Le yoga du rire, un complément à la sophrologie pour évacuer les tensions

Le yoga du rire est complémentaire à la sophrologie. C' est un excellent moyen de se libérer des tensions physiques et psychiques et de gérer son stress, c'est un entrainement à la joie, à la portée de tous.

Pour apprendre à gérer votre stress, n’hésitez pas à me contacter et  à venir à St Cyr /mer  ou à Aubagne Tel:  06 16 55 58 24 ou contact@sophrologie-henriet.fr

Le Patio

19 rue Victor Hugo
83270 St Cyr sur Mer

Voir le plan d'accès
Newsletter